Mode de vie

Différences culturelles

Différences culturelles

La culture Indienne est à mille lieux de la nôtre. Parfois amusante, étonnante et même révoltante selon notre regard d’occidentaux. L’Inde bouleverse et bouscule nos principes et idéaux. 

Elle reste malgré tout fabuleuse, merveilleuse et éducative.

Voilà ce que j’ai observé lors de mes voyages en Inde du sud entre le Kerala et le Tamil Nadu.

Touche pas Touche : se tenir à distance

Les indiens restent très pudiques dans leur relation à l’autre. Ils se disent bonjour de loin et n’ont pas de contact physique.

Je suis très tactile cela a été compliqué de ne pas toucher mes interlocuteurs 😉

Les couples sont aussi très discrets.  Les signes d’affection ne se font pas en public mais dans l’intimité de leur chambre à coucher. 

Après en avoir longuement parlé avec mon ami indien, il a pu me dire que les nouvelles générations souhaitaient faire évoluer cela et de plus en plus de jeunes couples se promènent main dans la main.

Par contre les hommes  se prennent dans les bras et peuvent se promener main dans la main en toute amitié 🤔

NON mais OUI : Le hochement de tête

Lors de mon premier voyage en Inde j’ai voyagé avec ma fille Lola  5 ans et ma maman.

Nous étions en train de jouer au Uno dans la salle d’embarquement à Doha au Qatar en attente de notre vol pour Cochin.

A côté de nous, un jeune indien nous regardait avec insistance en souriant,  en s’intéressant au jeu. Nous lui proposons une partie avec nous. 

Il répond d’un large sourire en dandinant la tête de droite à gauche … bon tant pis …  j’explique à Lola qu’il ne devait pas savoir jouer.

Le lendemain, après une journée à observer les habitants un fou rire nous gagne quand nous comprenons que le jeune homme nous avait finalement dit OUI 😁

Pour montrer son accord ou sa joie… l’indien secoue la tête de droite à gauche ce qui prête à confusion.

Être invité dans une famille :

Lorsqu’un Indien ouvre les portes de sa maison, l’invité est considéré comme la personne la plus importante des lieux.

Tu te laisses servir, tu ne demandes pas à aider. Les femmes indiennes sont maîtresses chez elles.

Tu manges en général en premier. Une fois que toute la famille a mangé, la maîtresse de la maison s’octroit une pause et mange à son tour. J’ai souvent été très mal à l’aise. Je n’arrivais pas à comprendre et accepter le fait que la mère de mon ami ne mangeait pas avec nous. 

En Inde ils n’ont pas l’habitude de passer des heures à table. Lorsque tu as fini ton assiette tu te lèves. Au bout de quelques jours, je prenais mon temps pour manger, cela me permettait de finir mon repas avec sa maman. J’ai réussi à trouver une passerelle entre nos deux cultures. Nous étions souvent toutes les deux à la fin du repas à nous regarder amusées et complices.  Et à la fin du séjour nous étions un peu plus autour de la table à manger avec elle.

Ne pas craindre de marcher pieds nus :

Tu dois enlever tes chaussures dans les lieux sacrés, quelques magasins et les habitations.

Pour deux raisons  :

• beaucoup de poussière en Inde donc pour garder les lieux propres c’est moins salissant de quitter ses chaussures.

• c’est un signe qui montre notre respect du lieu.

Jeux de mains :

Les Indiens mangent avec les mains. Ils mangent avec la main droite. 

Ils ont une dextérité manuelle impressionnante. 

Bien souvent à la fin du repas mon ami souriait car j’avais de la nourriture sur toute la main alors que lui il avait juste le bout des doigts humidifié. 

En Inde et plus particulièrement en Ayurvéda, on dit que manger avec les mains aide à recevoir les bienfaits des aliments et à être connecté lors du repas. 

Attention ne jamais utiliser la main gauche qui est pour un autre usage bien plus intime 😜

Le lavage des dents et rinçage de bouche :

Les Indiens se nettoient la langue et se lavent les  dents dés qu’ils se réveillent.

Mon ami ne comprenait pas comment je pouvais manger mon petit déjeuner la bouche sale 😂

Ils utilisent un gratte langue.

Après chaque repas ils se lavent les mains et ils effectuent soigneusement un rinçage de la bouche.

Cadeaux : 

La première fois que je me suis rendue au sein d’une famille, j’étais toute contente de rapporter des cadeaux à chacun de ses membres et surtout aux enfants.

A ma grande surprise les enfants ont pris timidement les cadeaux sans remerciements et ils les ont ouverts une fois arrivés chez eux.

Les indiens ne disent pas merci et ouvrent leurs présents qu’un moment après ou chez eux. 

Le corps de la femme est sacré :

En allant en bus à Kovalam, je me suis endormi la tête sur l’épaule de mon ami. Je le sens à un moment remonter mon vêtement sur mon épaule. En me réveillant je lui demande pourquoi ce geste. Il m’explique que la femme à coté de lui lui a fait remarquer qu’une partie de mon épaule était dénudée et qu’il serait plus sage de la couvrir.

Les femmes en Inde pensent que leur corps est réservé à leur mari. Il ne doit pas être vu par les autres. Surtout les parties comme les épaules, le décolleté et les jambes. Par contre aucun souci pour elles de montrer leur ventre sous leur sari.

Marchander fait partie de l’achat : 

Les Indiens aiment marchander.  C’est un rituel lors de l’achat. Ils aiment passer du temps à parler du prix et de la valeur du produit. 

Tout en restant respectueux (car les prix sont déjà très bas) ne pas hésiter à jouer un peu avec eux.

Acheter implique de passer 5 étapes :

 1 – Une fois le produit choisi, vous devez le donner à un vendeur qui vous imprime un ticket à apporter aux personnes en caisse.

2 – Payer et récupérer le ticket qui sera tamponné pour confirmer le paiement.

3 – Donner le ticket à une autre personne qui vérifiera si tout est ok.

4 – Récupérer son sac avec ses achats

5 – A la sortie du magasin le vigile vous demande assez froidement le ticket pour vérification.

Lors de mon après-midi shopping ,  j’ai oublié deux sacs à un autre étage,  car il faut recommencer toutes ces démarches à chaque étage.

Dés votre entrée dans le magasin un vendeur vous suit comme votre ombre pour porter votre panier.

Le côté positif de ces coutumes c’est que ça m’a calmée dans mes achats 😂😃

La circulation et les klaxons : 

Les Indiens conduisent à l’ Anglaise, volant à droite.

En théorie la priorité à droite et les feux de signalisation s’appliquent. En réalité c’est celui qui klaxonne le plus et le plus fort qui passera 😜

J’ai effectué 9 heures de trajet en bus. A la fin du voyage je ne supportais plus les klaxons.

∗∗∗∗

Évidemment cette liste est non exhaustive. Elle est tirée de mes observations et de mes ressentis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.